Tout ce qu’il faut savoir avant de se faire redresser les seins

      Commentaires fermés sur Tout ce qu’il faut savoir avant de se faire redresser les seins

 

Toutes les femmes se préoccupent de la fermeté de leurs poitrines même si elles n’ont pas nécessairement besoin de plus de volume. L’essentiel qu’elles soit positionnées là où il faut. Par ailleurs, subir une mastopexie ou en d’autres termes, se faire lifter les seins est une idée qui passent par l’esprit de beaucoup de femmes. En effet, cette approche chirurgicale peut être exactement ce dont elles ont besoin pour être satisfaites.

Le levage des seins est désigné pour redresser les seins fléchis. Il s’agit d’une intervention esthétique pour améliorer l’aspect des seins lourds ou affaissés.

Le chirurgien a le choix entre plusieurs techniques chirurgicales pour retirer l’excès de peau et restaurer une forme agréable au sein en le replaçant dans sa position normale. Le coût dépend du type de la chirurgie réalisée, la gravité de l’affaissement du sein et de la zone géographique où l’intervention est réalisée.

Des conseils pour la récupération

Le rétablissement peut être accéléré avec le port d’un soutien-gorge médical prescrit par le chirurgien.  Les activités normales de la vie quotidienne sont reprises sous une semaine. Les patientes peuvent faire du sport dans un délais d’un mois.

Faut-il attendre les premiers signes d’affaissement ou attendre ?

Étant donné que l’élargissement et la contraction des seins sont le plus souvent le résultat d’une grossesse. Il est préférable de subir une mastopexie après l’accouchement et même l’associer avec d’autres chirurgies comme l’abdominoplastie pour un relooking total.

Les différents types de lifting

Toutes les techniques du lifting des seins sont conçues pour resserrer le sein. Le lifting circulaire est occasionnellement réalisé chez des patientes ayant un affaissement minimal. Une petite partie de la peau de l’aréole est retiré. Les bords circulaires sont cousus ensemble et les cicatrices sont confinées à la périphérie de l’aréole. Le lifting croissant ou le redrapage des seins est l’une des techniques les moins invasives. La technique implique le retrait de la peau du haut du mamelon pour améliorer sa position. Les autres techniques suppriment de plus grandes quantités de peau et entraînent des cicatrices en T verticales ou inversées sous l’aréole.