Comment se déroule un lifting?

      Aucun commentaire sur Comment se déroule un lifting?

Le lifting du visage dure entre trois et quatre heures. L’intervention implique une toute petite incision qui commence dans le creux juste devant l’oreille et qui se termine à la naissance des cheveux, juste derrière l’oreille. Une fois guérie, la cicatrice laissée par l’intervention est invisible pour toute personne se trouvant à distance de conversation.

Lors d’un lifting du visage, trois couches de tissus font l’objet d’une attention particulière. La couche la plus profonde est le « SMAS » (Système musculoaponévrotique superficiel). Il s’agit d’une couche mince et très résistante qui recouvre les muscles responsables des expressions faciales. Tout comme la peau, cette couche de tissus devient avec le temps lâche et flasque. Il devient donc nécessaire de l’aplanir. Pour retendre la peau de cette couche de tissus profonds, nous utilisons des fils résorbables. Les résultats sont ainsi plus esthétiques et plus permanents. La peau, la couche superficielle, est retendue à la surface du « SMAS ». Pour ainsi dire, nous enveloppons le visage en commençant par la couche la plus profonde pour aller vers la plus superficielle.

La couche de tissus intermédiaire est constituée de cellules adipeuses. Cette couche de tissus est non seulement sujette au relâchement, mais elle tend également à s’atrophier avec le vieillissement (à perdre du volume). Grâce à des injections de graisses (recueillies dans d’autres parties du corps au moyen de la liposuccion), nous sommes en mesure de redonner à la couche adipeuse son volume passé et de recréer un visage d’apparence jeune chez le patient pour qui cette pratique convient.
Le lifting du front, ou la chirurgie des paupières, est souvent exécuté au même moment que le lifting du visage. Ces deux interventions n’augmentent en aucun cas le temps de convalescence.

Une fois que toutes les étapes présentées précédemment auront été complétées, les incisions seront suturées au moyen de fil résorbable et de fil non résorbable. Une gaze est ensuite placée sur les incisions et fixée autour de la tête au moyen d’un bandage. Le patient est ensuite accompagné en salle de réveil. Là, on surveille sa condition jusqu’à ce qu’il se sente bien et soit en mesure de se rendre chez lui en toute sécurité. Un membre de sa famille ou un ami le reconduira.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.